Sur le bassin versant de l'Ille et de l'Illet, plusieurs paramètres risquent de ne pas atteindre les seuils de qualité fixés par la Directive Cadre sur l'Eau (DCE).

C’est le cas en particulier des produits phytosanitaires pour lesquels les concentrations retrouvées dans plusieurs cours d’eau du bassin versant sont préoccupantes. Les cumuls de concentration mesurés dépassent régulièrement 0.5µg/L (objectif du SAGE Vilaine) sur l’Ille à Saint Grégoire et plus souvent et de manière plus importante encore sur certains de ses affluents : l’Illet, le ruisseau de la Mare, le ruisseau de Quincampoix.

Les molécules les plus fréquemment retrouvées en concentrations importantes sont : le glyphosate, l’AMPA à la fois d’origine urbaine et agricole, le métolachlore, l’isoproturon, le mécoprop, le linuron (utilisés pour le désherbage du maïs et des céréales) et le diuron (d’origine urbaine, anti-mousse).

Le paramètre phosphore ne respecte pas le seuil fixé par la DCE avec des dépassements en période d’étiage, liés aux rejets d’assainissement, mais également lors d’hivers pluvieux du fait de l’érosion des sols.

Le carbone organique dissous dépasse régulièrement le seuil de bon état avec des concentrations mesurées importantes pour 8 masses d’eau sur 10 du bassin versant. Son origine est multiple : rejets d’assainissement, érosion des sols, zones naturelles (forêts, zones humides…).

Les concentrations en nitrates restent globalement inférieures à l’objectif de qualité du SAGE Vilaine (35mg/L) même si des dépassements peuvent être ponctuellement observés sur certaines masses d’eau.

logo

Maison éclusière de Fresnay
35520 MELESSE

02 99 55 27 71

contact

 

 

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus